Thursday - May 24, 2018

Weather: -273°C

 

Bébé volé: des infirmières font croire à une patiente que son enfant est mort-né

24 août 2016 Auteur  Echos du Rwanda
Une poupée et des pierres ont remplacé le bébé soi-disant mort-né Umuryango.rw

C’est au moment d’enterrer le corps sans vie de son nourrisson qu’une jeune maman s’est rendue compte qu’on avait mis une poupée et deux grosses pierres dans son cercueil. Le bébé, annoncé mort, a en fait été volé.

Les faits se sont déroulés mardi au sein de l’hôpital de Ruli situé dans le district de Gakenke, dans la province du nord. Brigitte Nzamwitakuze vient d’accoucher d’un bébé bien portant. Et pourtant, les infirmières lui annoncent que son enfant est mort-né. Ce qui est troublant c’est que le personnel médical se dépêche de remettre à la jeune maman un carton dans lequel on aurait placé le corps sans vie du bébé en vue de son enterrement.

Quand elle ouvre le carton pour les préparatifs des funérailles, Brigitte est surprise d’y trouver une poupée et deux grosses pierres censées sans doute faire le poids du cadavre du petit enfant. Plus tard, on apprendra qu’une infirmière mariée en  2014 et qui n’arrive pas à avoir d’enfant aurait volé le bébé avant de le faire passer pour mort auprès de sa maman. Elle aurait prémédité son acte puisqu’elle se serait fait passer pour une femme enceinte au cours des mois précédents.

L’infirmière a été appréhendée et a reconnu les faits. Une enquête est en cours dans le but de déterminer les éventuelles complicités dont elle aurait bénéficié. Le docteur qui a signé l’acte de décès a passé la journée de mercredi au poste de police. Il plaide la bonne foi et dit avoir fait une confiance aveugle aux infirmières ayant aidé la jeune maman à accoucher.

Connectez-vous pour commenter