Monday - December 11, 2017

Weather: 14°C

 

Le concert des rappeurs Jay Polly et AmaG The Black tourne au fiasco

06 septembre 2016 Auteur  Echos du Rwanda
Jay Polly et AmaG The Black lors de leur concert le 26 août au Petit Stade Amahoro Internet

Les deux chanteurs avaient prévu le lancement de leur album commun au Petit Stade Amahoro de Remera à l’occasion d’une soirée de concert. Tout ne s’est pas passé comme imaginé!

Il y a quelques jours, les deux rappeurs de renom sur la scène musicale rwandaise ont décidé de mettre en commun un projet d’album. Avec le hit «Ubuzima bwanjye» comme titre phare, l’album comprend huit chansons. Le lancement était donc programmé au Petit Stade Amahoro à Remera, une salle connue des amoureux de la musique à Kigali pour de nombreux concerts qui s’y déroulent régulièrement.

Mais rien ne s’est déroulé comme prévu. D’abord, le public: le manque de publicité autour de cette manifestation a eu un impact dévastateur sur le nombre de spectateurs. Tout au plus 150 personnes étaient dans cette enceinte qui peut d'en accueillir plusieurs milliers. Ensuite, les artistes en guest: la liste était pourtant longue et alléchante. Les plus grosses stars du moment devaient être de la partie. A commencer par les charmantes Charly & Nina («Indoro»), avant de terminer par Tuff Gang, le crew de Jay Polly, en passant par notamment Urban Boys, Bruce Melody, l’autre rappeur star Riderman, Uncle Austin, le langoureux Christopher, King James, magnifique vainqueur de Guma Guma Super Star et auteur de l’excellent «Ndagukunda». Aucun de tous ceux-là n’est monté sur scène. Le site Igihe.com explique que certains ont été découragés par la faible affluence au concert et ont préféré repartir. Enfin, le spectacle: il n’était franchement pas à la hauteur de la renommée des deux vedettes de la soirée.

A la sortie, les médias locaux ont pu obtenir quelques explications à ce fiasco. Le manque d’organisation serait la conséquence des mauvaises relations qui prévalaient entre les deux stars et leur management au moment de décider de de la tenue de ce spectacle. Un promoteur explique que Jay Polly et Amag The Black avaient préféré «faire les choses à leur manière». Ces derniers l’accusent de les avoir abandonnés sans avoir rien préparé à l’avance, comme notamment contacter les autres artistes.

Sur les réseaux sociaux, des langues se sont déliées, se moquant des deux chanteurs qui auraient présumé de leur capacité à attirer du public sans faire beaucoup de publicité, et que c’est donc logiquement un juste retour des choses. «Jay Polly doit apprendre à être poli avec les gens. Tout ceci est la conséquence de son comportement, il a pris la grosse tête», fustige Ngabo Julio sur la page Facebook de KT Radio. D’autres ont en revanche manifesté une immense tristesse pour ses grands artistes pour lesquels ils ne souhaiteraient que le meilleur. «C’est triste ce qui est arrivé à ces stars», confie Grace El Bobo sur le même forum. Pour Mupenzi Samu, «il n'y a pas eu de management dans ce concert. Ils doivent le refaire, et surtout ils doivent l’annoncer bien en avance. Nous, on ne l’a su qu’hier (la veille du concert, ndlr)

 

La vidéo: «Ubuzima bwanjye»

Connectez-vous pour commenter