Tuesday - October 24, 2017

Weather: 25°C

 

Le président Kagame participera à la COP22 au Maroc

02 novembre 2016 Auteur  Echos du Rwanda
Le président Paul Kagame a reçu le roi du Maroc Mohammed VI à Kigali le 18 octobre COP22

Les organisateurs de la Conférence de l’ONU sur les changements climatiques ont annoncé la présence du chef de l’Etat sur invitation du roi Mohammed VI son hôte à Kigali le 19 octobre dernier.

Le président Paul Kagame et le roi du Maroc s’apprêtent donc à se revoir pour la troisième fois en un peu moins de trois mois. En juin dernier déjà, à l’occasion de ce qui était la toute première visite d’un chef de l’Etat rwandais au royaume chérifien, Paul Kagame avait répondu à l’invitation de Mohammed VI en quête de nouvelles relations avec les pays de l’Afrique de l’Est dans le but d’obtenir les soutiens nécessaires à sa réintégration au sein de l’Union africaine dont son pays est absent depuis 1984. A l’époque, le royaume protestait contre l’admission à l’OUA d’alors du Sahara occidental. En octobre, c’est souverain marocain qui était venu à Kigali pour une visite placée sous le signe de partenariats commerciaux.

La confirmation de la participation du président à la COP22 n’est pas une surprise. Il aurait d’ailleurs été étonnant que le Rwanda n’y soit pas représenté au haut niveau d’autant plus que le pays vient d’accueillir, le 15 octobre dernier, le 28e Sommet des parties au protocole de Montréal sanctionné par la signature d’un accord sur l’élimination des hydrofluorocarbures (HFC), gaz dont l’effet de serre est 14 000 fois plus puissant que le CO2. Ces gaz étant principalement utilisés comme réfrigérants, dans les climatiseurs et les réfrigérateurs.

La COP22 Marrakech Maroc sera organisée du 7 au 18 Novembre 2016. La «Conference of Parties» aura pour thèmes l’atténuation aux effets du changement climatique et l’innovation en matière d’adaptation, annoncent les organisateurs sur leur site Internet. Elle aura également pour objectif de «développer des outils opérationnels dans le cadre du plan Paris-Lima puis Paris-Marrakech». La ministre déléguée marocaine chargée de l’Environnement, Hakima El Haite, avait indiqué à Lima devant l’Assemblée Générale de la conférence tenue en décembre 2014, que «Lima est la COP des négociations, Paris est celle des décisions», mais la COP22, prévue au Maroc, sera «la Conférence de l’action».

Connectez-vous pour commenter