Les fils du président ont joué avec l’équipe nationale

18 juin 2016 Auteur  Echos du Rwanda
Le jeune Ian Kagame célèbre l'ouverture du score avec ses coéquipiers. FERWAFA

Ian et Bryan Kagame ont été alignés au sein de l’équipe nationale de football des moins de 20 ans samedi au stade Amahoro au cours d’un match amical disputé contre la sélection marocaine. Cette rencontre a été organisée par la Ferwafa dans le cadre des 22es commémorations du génocide de 1994 contre les Tutsi.

Connu pour sa grande taille et son amour du basketball, Ian Kigenza Kagame a surpris en étant aligné d’entrée avec les Amavubi M20 qui affrontaient le Maroc samedi au stade Amahoro. Le match a d’ailleurs bien commencé pour l’attaque rwandaise dont le jeune Kagame faisait partie. Le premier but est tombé dès la 8e minute suite à une frappe lointaine de Blaise Itangishaka.

Le jeune Ian n’a pas assisté à l’égalisation marocaine, réalisée par Hicham Boussoufiane à la 43e. Il a cédé sa place à Park Udahemuka dès la 27e. L’entrée en jeu de son petit frère Bryan Cyizere Kagame, en deuxième période, n’a rien changé au score.

Les supporters ne s’étaient pas déplacés en grand nombre, mais la première dame Jeannette Kagame était bien présente dans la tribune d'honneur, aux côtés du président de la Ferwafa Vincent Nzamwita. Avant le coup d’envoi, Ian Kagame, son coéquipier Dominique Nshuti et le capitaine de la sélection marocaine Hamza Regragui ont lu un texte en trois langues appelant à combattre l’idéologie du génocide.

Les deux équipes ont été éliminées récemment de la course à la qualification pour la CAN 2017 des moins de 20 ans. Elles ont toutes les deux été sorties aux tirs au but par l’Egypte pour le Rwanda, et la Gambie pour le Maroc. Le match organisé dans le cadre des 22es commémorations du génocide a été l’occasion pour les jeunes Marocains d’apprendre l’histoire du Rwanda.

Connectez-vous pour commenter