Les chefs d’Etat du Rwanda et de la République démocratique du Congo se sont rencontrés vendredi 12 août à Rubavu, à la frontière rwando-congolaise pour évoquer une coopération accrue dans les domaines du commerce et de l’énergie principalement.

Les chefs d’Etat du Rwanda et de la République démocratique du Congo se sont rencontrés vendredi 12 août à Rubavu, à la frontière rwando-congolaise pour évoquer une coopération accrue dans les domaines du commerce et de l’énergie principalement.

Le Rwanda vient d’officialiser son retour au sein de la Communauté économique des Etats d'Afrique Centrale (CEEAC), une organisation régionale qu’elle avait quittée en 2007.

Koffi Olomide expulsé vers Kinshasa

Le chanteur congolais est arrivé dans la capitale de la République démocratique du Congo samedi peu après midi après avoir passé la nuit en détention à Nairobi pour agression physique sur une femme présentée comme une de ses danseuses.

Le chanteur congolais a été interpellé vendredi soir à Nairobi à l’issue d’une interview qu’il accordait à une chaîne de télévision privée. Un peu plus tôt dans la journée, une vidéo le montrait en train d’agresser une femme présentée comme faisant partie de son groupe.

Le coordonnateur provincial de la Commission congolaise pour les réfugiés (CNR) a annoncé l’identification de onze mille réfugiés rwandais depuis le début de l’enregistrement biométrique dans la province du Sud-Kivu, à l’Est de la République démocratique du Congo.

L’ex gouverneur de l’ancienne province du Katanga (RDC) a été condamné à trois ans de prison ferme dans une affaire l’opposant à un citoyen grec qui l’accuse de l’avoir spolié d’un immeuble familial. Son grand-frère Raphaël Katebe Katoto crie à la mascarade et dénonce l'acharnement.

La Cour pénale internationale a condamné en première instance l’ancien vice-président de la République démocratique du Congo à 18 ans d'emprisonnement. En mars dernier, Jean‑Pierre Bemba avait été déclaré coupable de deux chefs de crimes contre l'humanité et de trois chefs de crimes de guerre, commis en République centrafricaine entre octobre 2002 et mars 2003.

Un groupe de rebelles dirigé par le colonel Wilson Irategeka a fait scission pour créer un mouvement appelé CNRD Ubwiyunge. Celui-ci accuse de crimes de guerre le chef actuel des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR).

La délégation du M23, venue de Kampala et conduite par Désiré Rwigema, est arrivée à Kinshasa vendredi pour des pourparlers avec le gouvernement congolais autour des «Déclarations de Nairobi».

Page 1 sur 2